La couperose, l’érythrose ou la rosacée du visage représente l’un des motifs le plus fréquent de la consultation en médecine esthétique.
Il s’agit d’une véritable maladie vasculaire de la peau avec une dilatation permanente des petits vaisseaux sanguins ou capillaires, survenant sur un terrain le plus souvent prédisposé.

On distingue deux types de couperose :

  • La couperose vraie où les vaisseaux présentent des trajets fins bien individualisés et visibles à la surface de la peau.
  • L’érythrose qui se caractérise par une rougeur diffuse. Sur cette érythrose apparaît au fil des années des petits capillaires visibles à l’œil formant des petits cheveux rouges ou télangiectasies. On parle alors d’érythro-couperose.

Certains facteurs prédisposent à l’apparition de la couperose, érythrose et son évolutivité : hérédité, exposition au vent, chaud, au froid, vent au soleil, variation rapide de température, consommation d’alcool, et un traitement local à base de cortisone, causes d’augmentation de la pression artérielle (stress, émotion, effort physique).

A chaque stade d’évolution, on peut parfois y retrouver associer des bouffées vasomotrices ou « flushs », pouvant ressembler à des bouffées de chaleur.
Les changements de température en sont souvent responsables.

On peut aussi rencontrer ce phénomène lors de la consommation d’alcool, ou en buvant des boissons chaudes, lors de la consommation d’aliments très épicés, ou encore lors d’émotions fortes. Ces désagréments peuvent réellement perturber la vie sociale ou quotidien.

Quels traitements laser pour la couperose et l’érythrose ?

Les médecins de la clinique CLEMENCEAU utilisent des lasers vasculaires dans sa pratique quotidienne pour le traitement de la couperose et de l’érythrose.
A la différence des traitements médicamenteux de la couperose/érythrose (comprimés, crèmes), le laser vasculaire est aujourd’hui le seul traitement efficace immédiatement et quasiment indolore, et pouvant apporter une rémission de longue durée de ces lésions.
Ils utilisent des lasers spécifiques à cette indication les Lasers Nd/YAG – Icon GMAX

Le laser est un dispositif médical qui génère une lumière intense, qui va agir par effet thermique sur les vaisseaux dilatés :

  • Soit par photothermolyse : destruction de la paroi des vaisseaux.
  • Soit par photocoagulation : fermeture des vaisseaux.

Cette action par les lasers vasculaires s’effectue tout en préservant l’intégrité de la peau, c’est-à-dire sans cicatrice résiduelle.

La seule contre- indication de traitement par laser est le bronzage présent sur la peau. Ainsi les traitements lasers ne s’effectuent pas souvent en été, et habituellement 1 à 2 mois après la dernière exposition au soleil.

Les divers paramètres sont à adapter pour les peaux foncées, mates ou métissées plus difficiles à traiter. Nos médecins esthétiques vous conseilleront entre ces différentes possibilités en adaptant les paramètres du traitement laser à votre cas. Chaque patient étant unique, un bilan personnalisé sera réalisé par nos experts de la Clinique Clemenceau.

Comment se passe le traitement laser de la couperose en pratique ?

Le traitement se pratique habituellement sans anesthésie sur une peau préalablement démaquillée et parfaitement propre.
Une séance dure de 10 à 20 min, 1 à 4 séances sont parfois nécessaires, cela dépend bien sûr de chaque patient et l’intensité de sa couperose. En moyenne une séance par mois.

Le tir laser provoque une sensation généralement comparée à des mini-coups d’élastique, accompagnée d’une légère sensation de brûlure, type coup de soleil.
Les suites immédiates sont variables selon le type de laser et les réglages utilisés. Les suites du traitement laser pour la couperose ou l’érythrose vont dépendre de l’indication de traitement et des paramètres de traitements utilisés pour l’efficacité du traitement.

Dans le cas d’une couperose simple et localisée, les suites se résument en une rougeur avec sensation d’échauffement pendant quelques heures.
Rarement, la formation de petites croûtelles qui s’éliminent en quelques jours, tout en restant facile à maquiller.
Dans les cas d’une couperose importante et étendue ou d’une érythrose (plaques rouges diffuses) avec phénomène de flush, il est préférable de réaliser le traitement laser avec photothermolyse, ayant pour conséquence l’apparition d’un purpura violet au niveau de la zone traitée, qui peut durer 10 à 15 jours.
Ce purpura est le signe de l’éclatement des petits vaisseaux traités et garant d’une meilleure efficacité. Il se résorbe toujours totalement en passant par les différentes couleurs que l’on voit après un bleu.

Rarement, peuvent persister pendant quelques semaines des hyperpigmentations, notamment pour les peaux foncées, mates ou métissées, raison pour laquelle une information préalable, une préparation éventuelle, une éviction solaire et une photo-protection vous seront proposées dans les semaines suivant le traitement par laser vasculaire.

Un léger gonflement ou œdème, surtout sous les paupières pendant 2 à 3 jours peut apparaître à la suite d’un traitement avec purpura.

Il convient d’éviter d’exposer la zone traitée au soleil pendant 3 à 4 semaines et appliquer un écran solaire total toutes les 2 heures; Les résultats seront visibles dans les semaines suivantes, apparaissant de façon très progressive.

En moyenne, un traitement peut nécessiter 1 à 4 séances, espacées d’un mois chacune, suivant la sévérité des lésions et la méthode choisie (photo-thermolyse avec purpura ou photo-coagulation sans suites notables).

La rosacée (érythro-couperose) étant une maladie chronique de terrain héréditaire, des séances d’entretien pourront s’avérer nécessaire selon les cas, et la fréquence d’entretien sera variable d’une personne à l’autre (de plusieurs mois à plusieurs années).

Nos experts vous reçoivent systématiquement en consultation préalable à tout traitement par laser, pour examiner l’indication de traitement, vous expliquer le traitement, répondre à vos questions et vous remettre le devis pour le traitement de votre couperose / érythrose / rosacée.