La Toxine Botulique est commercialisée sous le nom de BOTOX, DYSPORT, VISTABEL, AZZALURE ou BOCOUTURE, elle est utilisée en médecine esthétique depuis de nombreuses années pour traiter les rides d’expressions.

Elle agit en relaxant les muscles responsables des mimiques, ce qui permet d’effacer ou d’atténuer les rides déjà installées mais aussi de prévenir l’apparition de nouvelles rides.
Elle est utilisée de plus en plus en prévention. Le botox reste le meilleur traitement pour défatiguer un regard et donner de la lumière a un visage. Les médecins de la Clinique Clemenceau injectent depuis 2003 dans le tiers supérieur du visage. Les résultats de la toxine botulinique sont incroyables et les patients sont eux-mêmes surpris par les résultats naturels. C’est une vraie belle surprise !!!

C’est l’innovation médicale esthétique la plus intéressante de ces vingt dernières années.
L’objectif de l’injection de Botox® est de diminuer les rides et les ridules du front et le contour des yeux, au repos, et non de figer le visage.
Les expressions de la mimique du visage sont conservées après un traitement correctement réalisé, ce qui permet d’obtenir un résultat naturel.

Quelles sont les meilleures indications de la Toxine Botulique ?

En esthétique médicale, la toxine botulique est principalement utilisée pour traiter les rides d’expressions : les rides horizontales du front, les rides externes au coin de l’œil, appelées rides de la « patte d’oie », les rides verticales inter sourcilières appelées « rides du lion » ou rides de la glabelle.
D’autres indications moins connues, mais où la toxine est également très efficace :

  • L’hyperhydrose ou la transpiration excessive comme des aisselles par exemple…
  • Le traitement du fripé du menton.
  • Le traitement des rides du front.
  • Le traitement du sourire gingival ou du gummy smile.
  • Le traitement des rides nasales ou bunny lines.
  • Le traitement du bruxisme (grincement ou serrement nocturne des dents) et de l’hypertrophie des masséters caractéristique des « mâchoires carrées ».
  • Les bandes platysmales ou les cordes du cou.

Quelles recommandations avant un traitement de Toxine Botulique (Botox) ?

Si ce n’est pas indispensable, évitez la prise d’aspirine, anti-inflammatoires et anti-coagulants une semaine avant l’injection.
Pour plus de confort, une crème anesthésiante peut vous être prescrite. Celle-ci devra s’appliquer sur la zone concernée, 2 heures avant le soin. Éviter l’exposition solaire et la prise d’alcool le jour du rendez-vous. Bien démaquiller l’ensemble du visage avant la consultation avec votre médecin, de la Clinique Clemenceau.

Comment se déroule les séances de Toxine Botulique (Botox) ?

Toxine Botulique Lille Clinique ClemenceauLe traitement est réalisé à la clinique, en salle de soin, après avoir effectué des photos de la zone concernée.

La peau est démaquillée et désinfectée. Le visage est analysé par votre médecin, les rides à corriger identifiées et votre médecin prend le temps de comprendre ce que vous souhaitez.

L’échange avec vous est primordial.

La toxine botulique (Botox) est injectée en de multiples petits points, à l’aide d’aiguilles très fines.

L’anesthésie locale n’est pas nécessaire. Cela n’est pas du tout douloureux.

Quelle est la durée de la séance du traitement: environ 20 à 60 minutes, si vous rajouter de l’acide hyaluronique pour le bas du visage par exemple.

Il est tout a fait possible d’injecter les deux produits lors d’une séance avec un de nos médecins spécialistes du visage.

Précautions à prendre avant une séance de toxine botulique (Botox)

Ne pas masser les zones traitées. Se démaquiller en réalisant des gestes allant uniquement de l’intérieur vers l’extérieur du visage. Ne jamais appuyer sur les zones traitées.

  • Ne pas mettre la tête en avant, ne pas porter de casque pendant 2-3 jours.
  • Ne pas prendre d’aspirine ni d’anti-inflammatoires si ceux-ci ne sont pas indispensables.
  • Ne pas pratiquer de sport intensif durant les 24 heures qui suivent l’injection.
  • Éviter saunas, hammams, et froids extrêmes pendant environ une semaine.

Les injections de toxine botulique ne doivent pas être associées avec des traitements agressifs comme les peelings, lasers, … il vaut mieux attendre 3 à 4 semaines entre chaque traitement.

La reprise des activités est immédiate. Il n’y a pas d’éviction sociale. Vous vivez normalement après une séance d’injections avec l’un de nos médecins experts.

Quels sont les résultats que l’on peut attendre de la Toxine Botulique ?

Les rides commencent à s’estomper vers le 3ème jour mais les effets spectaculaires de la toxine botulique sont appréciables 15 jours après l’injection. Le regard s’ouvre progressivement, la queue des sourcils se repositionne. Le haut du visage est plus détendu, défatigué, rajeuni.
Contrairement aux idées reçues, la toxine botulique ne fige pas forcément. Les résultats sont naturels et dépendent des quantités de produits injectées, de la technique d’injection et du type de toxine utilisée.

En France, la demande est « au naturel », c’est la raison pour laquelle les quantités de Botox utilisées sont 2 fois inférieures en France par rapport aux États-Unis, où les femmes sont adeptes du « zéro ride ». En France, nous n’avons pas les mêmes critères de beauté.
L’action de la toxine botulique se maintient sur une période allant de 4 à 6 mois.

Les injections d’acide hyaluronique sont très souvent indissociables des injections de toxine botulique lors d’un traitement complet du visage. Les résultats n’en seront que plus beaux, plus harmonieux. N’hésitez pas à demander conseils à nos médecins de la clinique. Vous pourrez avoir un plan de traitement personnalisé.
Ce traitement a largement prouvé son efficacité. Plus de 4O ans de recul dans les indications thérapeutiques et 20 ans en esthétique. C’est le traitement le plus innovant en esthétique et N° 1 dans le monde.

A la Clinique Clemenceau, les médecins pratiquent des injections de Botox tous les jours, les patients sont très contents des résultats et le naturel reste toujours notre souhait. Embellir reste notre priorité, tout en conservant le côté naturel.

Avant de démarrer tout protocole médical esthétique, un devis et un consentement (surtout pour un primo traitement) vous seront remis par votre médecin. Des photos seront toujours prises, obligatoires pour le dossier médical.