L’injection d’acide hyaluronique au niveau du vestibule et du vagin a pour but de réhydrater et de réparer des tissus affaissés ou abimés.

Les cause de la sécheresse ou atrophie vulvo-vaginale

La ménopause représente l’une des principales causes d’atrophie vulvo-vaginale.
Il existe également d’autres causes : hystérectomie, radiothérapie, chimiothérapie pour cancer du sein ou de l’endomètre …

Les changements hormonaux associés à l’épuisement des œstrogènes entrainent :

  • Une diminution de la teneur en collagène dans la muqueuse vulvo-vaginale.
  • Une diminution de la capacité de rétention d’eau au niveau de la muqueuse de la vulve.
  • Une diminution de la qualité et de la quantité des sécrétions et du tissu graisseux.

La paroi vaginale devient de ce fait plus fine et moins élastique. Le pH vaginal augmente ce qui correspond à un signe d’atrophie vaginale et de sécheresse.

Ces troubles trophiques vulvo-vaginaux sont à l’origine de douleurs, d’irritations chroniques, de prurit (démangeaisons), de saignements, d’une cicatrice d’épisiotomie douloureuse, des sécheresses intimes, d’un inconfort vaginal, d’une dyspareunie (douleurs ressenties lors des rapports intimes) …

Ces troubles entraînent une altération de la qualité de vie sexuelle des femmes (exemple : baisse de la libido) et des relations de couple

sécheresse ou atrophie vulvo-vaginale le traitement avec l’Acide Hyaluronique

L’acide hyaluronique est un produit naturel de comblement des rides. Utilisé depuis plus de 20 ans, il est devenu le produit de référence en raison de son innocuité, de son excellente tolérance de son caractère totalement résorbable et biodégradable. Il offre une grande sécurité d’emploi et une efficacité reconnue.

Sa commercialisation bénéficie d’une autorisation émise en France par l’agence du médicament après un marquage CE (communauté européenne).

L’acide hyaluronique est proposé désormais pour le vagin afin de corriger les troubles de la trophicité de la sphère génitale. L’épithélium vaginal retrouve son épaisseur, sa vascularisation, et l’aspect qu’il avait chez la femme jeune, avant la ménopause. Ces modifications structurelles vont se traduire en pratique par une meilleure lubrification et une disparition des symptômes en lien avec la sécheresse. Le pH vaginal baisse significativement et la flore vaginale se rééquilibre.

Le but du traitement est d’hydrater la zone vulvo-vaginale, d’apaiser les zones irritées et d’améliorer la qualité tissulaire des muqueuses génitales. Cet acide hyaluronique dédié à la gynécologie, permet une diminution considérable des problèmes de sécheresse vaginale et leurs conséquences sur les douleurs sexuelles ou dyspareunies.

L’acide hyaluronique Desirial (Laboratoire Vivacy) est le seul ayant obtenu le marquage CE dans cette indication, avec études cliniques à l’appui.

Les bénéfices disparaissent avec le temps car le produit est résorbable en 9 à 12 mois en moyenne. Il est alors possible de réitérer le geste.

Déroulement de l’acte

Aucune anesthésie n’est nécessaire car l’injection est indolore et l’acide hyaluronique injecté contient déjà un anesthésique local. Une crème anesthésiante locale est prescrite et peut être appliquée par la patiente avant la séance si elle le souhaite.

La zone la plus sèche est souvent le tiers inférieur du vagin dans sa partie postérieure (le vestibule) et les faces latérales. Ceux sont ces zones qui sont ciblées lors de l’injection, avec une adaptation au cas par cas, en fonction de la situation clinique et de la demande de la patiente. Le geste est réalisé en consultation, en respectant les règles d’hygiène et dure 15-20 minutes.

Les suites opératoires simples, elles peuvent être marquées par un œdème pendant quelques jours.

Le traitement est simple est rapide, il permet de redonner à la sphère vaginale une hydratation et une souplesse.

Aucune prise en charge par la sécurité sociale n’est possible. Le traitement coûte 360 euros pour une seringue qui suffit en général pour traiter cette zone.
En conclusion, les injections d’acide hyaluronique dans la sphère vulvo-vaginale sont indiquées pour traiter les troubles trophiques vulvo-vaginaux.